Retour sur la fin de grossesse

Publié le par Moietdamenature

J'ai eu une grossesse quasiment de rêve : aucun désagrément, je me suis arrondie mais pas trop, on ne me croyait pas quand je disais que j'attendais des jumeaux tellement ils étaient bien positionnés tout du long. Seulement au 6ème mois, j'ai commencé à avoir des oedèmes. Je ne me suis pas inquiétée puisque ça arrive, certes un peu plus en été qu'hiver. Mon gynéco m'avait dit tant qu'il n'y a que ça sans hypertension pas d'inquiétude à avoir. Echographie le 24/12 tout va bien, au RDV suivant on commencera à parler de la fin de grossesse, césarienne ou pas etc. Le 31/12 je suis allée voir mon médecin traitant car je n'en pouvais plus de ces oedèmes, j'en ai tellement que j'ai du mal à me déplacer, je ne rentre même plus dans des chaussures ni même des baskets. Je prend 4kg sur 2 jours. J'en suis à bientôt +30kg mais heureusement que de l'eau, ce ne sera pas trop difficile à perdre. Et là prise de tension : 16/9, il faut que j'aille tout de suite à la maternité. Je ne le sens pas du tout, je rentre chez moi prendre des vêtements car j'ai comme l'impression que je vais y rester. Et ça n'a pas loupé, il faut faire baisser ma tension. Ils en ont profité pour me faire des monito régulièrement, les bébés eux vont très bien, ainsi que tout un tas d'analyses. On m'annonce que je fais une prééclampsie sévère : mes reins ne fonctionnent quasiment plus. Les oedemes ce sont tout ce que mes reins n'évacuent plus. Pourtant je n'ai aucun signe de "mal fonctionner", je me sens bien, j'allais régulièrement aux toilettes, certes la quantité était peut-être un peu plus faible mais on y va tellement quand on est enceinte que je n'y ai pas prêté attention plus que ça.. Ils vont essayer de remettre un peu tout ça en route en faisant baisser la tension et je reste sous surveillance constante avec un accouchement probable bien avant début février comme prévu. Le but étant de gagner des jours, chaque journée gagnée est bénéfique pour mes bébés, car il est encore tôt pour leur arrivée : nous en sommes à 32SA.

Commenter cet article