Première rencontre avec les assistantes sociales

Publié le par Stéphanie

Jeudi 30 Janvier 2014

Nous avons reçu les assistantes sociales qui vont s'occuper de notre dossier pour l'adoption. On se demande un peu à quoi ça allait ressembler et si ça allait être comme avec le psychiatre. Pas du tout, du moins pas pour l'instant.

2 charmantes personnes, agréables, qui ne nous jugent pas. Le contact n'en a été que plus facile. Elles ne savaient même pas que maintenant il y avait plusieurs réunions d'information au Conseil Général.

On a d'abord refait un tour de notre État Civil, fait le tour de famille, , le nombre de frères et sœurs, où chacun vit, si on a des neveux. Ils se sont attardés sur mon frère de 20 ans et nous ont demandé sa réaction si on avait un enfant adopté.

Là on explique qu'on n'a pas parlé de notre démarche. Ils sont déjà bien assez au courant avec la PMA, elles nous expliquent que c'est important d'en discuter car ce n'est pas facile, qu'il nous faudra du soutien. Je pense qu'on a déjà donné avec les traitements et le peu de retour ou de pitié qu'on a nous suffit. Et quand bien même si quelqu'un n'était pas pour ce moyen de construire une famille, ça ne changerait en rien nos projets. On verra si on en discute, mais pour l'instant ça n'a toujours pas été abordé.

Ensuite on a épluché nos comptes pour établir notre budget, on est vraiment étudiés sur toutes les coutures.

Vient ensuite la visite du logement, rien à dire, même si on a une petite chambre voir 2 en comptant le dressing.

Puis on a abordé la tranche d'âge désirée, les handicaps, les maladies possibles, l'origine. Il faut qu'on se pose un peu plus et qu'on en rediscute car nous ne pensions pas que c'était déjà si important. On ne pense pas élargir notre tranche d'âge pour l'instant (0 à 3 ans) et côté santé, le moins de problèmes possible et rien d'irrémédiable.

La prochaine fois, nous évoquerons notre naissance, notre enfance jusque notre rencontre.

On a déjà deux nouveaux rendez-vous fixés, c'est minimum 3 pour monter le dossier qui sera ensuite transmis à la commission. D'ailleurs elles nous ont conseillé d'être présents à la commission pour leur éviter de revenir s'ils y avaient des questions complémentaires alors que d'autres nous le déconseillent car on pourrait être déstabilisés. Donc on verra..

Pour l'instant aucune question sur l'absence d'enfant donc pas de deuil biologique etc à aborder, ouf! Même si je ne me fais pas d'illusion et qu'il faudra passer par là.

Publié dans adoption

Commenter cet article

isa 05/02/2014 12:33

courage pour la suite!!

Agnès 05/02/2014 12:17

Cool que ce premier contact se soit bien passé
vous êtes vraiment mis à nu .... on dit qu avec la pma il ne faut pas être pudique mais là ils te mettent le coeur et ton intimité complètement à découvert
plein de bisous