Ponction ovocytaire

Publié le par Stéphanie L

Mi-septembre 2011, on arrive pour l'hospitalisation en vue de la ponction. Un gros coup de stress .. Ce n'est jamais rigolo d'aller au bloc, et là en plus on est éveillée tout le long de l'intervention ..

J'arrive au bloc pendant que mon mari attend dans la chambre, on me prépare, on me désinfecte. Encore un long moment désagréable à passer. J'ai le droit à une charmante anesthésiste qui me parle de tout et de rien pour me faire oublier ce que je subis.

Le médecin passe à la ponction, c'est supportable à côté de la désinfection qui m'a fait beaucoup plus mal. Il passe au deuxième côté et là c'est horrible j'ai trop mal, je ne supporte pas la douleur même si je dis que je peux supporter. Heureusement l'anesthésiste ne m'écoute pas et me prévient qu'elle va m'endormir complètement une petite minute. Je ne saurai pas dire si j'ai vraiment sombré quelques instants mais je n'ai pas senti la fin de l'intervention.

On m'a ponctionné au total une vingtaine de follicules, un est resté de chaque côté car inaccessibles.

Je suis ensuite transférée en salle de réveil où je comate aux côtés de la personne qui est passée avant moi. Une fois qu'on s'est assuré que tout allait bien, je suis de retour dans ma chambre, je parle à peine à mon homme tellement je tombe de fatigue. Je ne fais que somnoler toute la matinée.

On vient nous annoncer qu'il y a 8 ovocytes. Youpi !! Puis, visite de routine de l'anesthésiste qui s'assure que je ne souffre pas et m'autorise à sortir à 13h pour rentrer à la maison. On me conseille de bien me reposer jusqu'au transfert qui doit avoir lieu 2 jours plus tard. Le labo nous appellera pour la suite.

Publié dans pma, fiv

Commenter cet article