Ponction

Publié le par Stéphanie L

11 Février 2013

Départ à 6h15 avec toute cette neige, arrivés pile à l'heure. On me met direct dans ma chambre où je peux déjà me deshabiller.

Pose du cathéter par un étudiant, il a bien mis 15 minutes à commencer à essayer de me piquer. Il a regardé mes deux bras. Le pauvre, je ne suis pas la meilleure personne avec mes veines fines qui roulent. Mais il s'en est bien sorti, du premier coup même s'il m'a fait très mal ( j'ai broyé la main de mon homme ).

7h45 mon mari s'en va faire son recueil. Pendant ce temps on me donne de quoi me détendre.

Retour de mon mari qui a même eu le temps d'appeler la mutuelle pour la prise en charge.
Je m'en vais quasiment immédiatement au bloc.

On me fait le nettoyage, me fait une écho, la vessie s'est remplie .. Donc j'ai eu le droit à la sonde pour la vider pour qu'elle ne gêne pas. Je tremble de froid mais on attend l'anesthésiste n'est pas là. L'étudiant sage femme se met donc à me parler pour faire passer le temps.

Voilà enfin l'anesthésiste qui a été coincé avec la neige. C'est parti. On m'endort car je ne voulais pas être consciente. Je me réveille quand on me transporte en salle de réveil. L'anesthésiste vient me voir et me dit qu'en salle de réveil on se réveille et on arrête de dormir. Sympa non ?! Il me met de l'oxygène pour me détendre.

On me ramène après quelques temps dans ma chambre où m'attend mon chéri. Ma mère arrive 10 minutes après mon retour pour faire le relais car mon mari doit repartir bosser. Tout va bien, je n'ai pas mal, plus envie de dormir. On papote jusque 12h où on m'apporte à manger.

Le médecin passe me donner les ordonnances et surtout le résultat que je suis impatiente d'entendre : 8 ovocytes ! Je n'en reviens pas. Le même résultat que la dernière fois mais avec un seul ovaire, c'est plus que ce que j'espèrais. Je retrouve le moral et espoir pour que ça donne de belles choses tout ça. Puis gros coup de barre, je me rendors.

Oups, l'anesthésiste passe à ce moment et se plaint que je dors encore. Je suis une marmotte donc je dors beaucoup en temps normal alors après une anesthésie ..

On peut enfin sortir, on file chez le médecin 2h d'attente pour avoir un arrêt d'une semaine, ensuite direction la pharmacie pour récupérer les différents traitements.

Rentrée à 17h sans avoir mangé autre chose que le sandwich de l'hôpital .. J'ai grignoté un goûter. Ma mère m'a tenu compagnie jusqu'au retour de mon mari à 19h mais je me suis endormie encore une fois.
Je me sens bien, pas trop de douleur.
Maintenant on se repose et se détend puis on attend l'appel du labo mercredi matin pour savoir s'il y aura transfert.

Publié dans pma, fiv

Commenter cet article