Le début des examens poussés

Publié le par Stéphanie L

Toujours rien, on va donc pousser les examens pour essayer de comprendre.

On commence par une hystérosalpingographie pour vérifier les trompes. Ca aura été le pire examen que j'ai passé jusqu'à présent. Ce n'est vraiment pas agréable. Mais tout va bien, mon utérus est juste antéversé dévié à droite. Si j'ai compris, il est un peu de biais mais ça n'est pas gênant pour une éventuelle grossesse, il se redressera de lui même. D'ailleurs la radiologue a même essayé de le redresser à la fin de l'examen (oui, oui, moi aussi j'ai pensé mais ils sont fous!).

Ensuite, test de Hühner et spermogramme au programme. Impossible de faire le test de Hühner, je n'ai pas de glaire, sûrement du à la durée depuis laquelle je suis sous Clomid.

Le resultat du spermogramme n'est pas bon du tout : beaucoup de spermatozoïdes anormaux et peu de mobiles.

Aux vues de ces résultats, fin décembre 2010, notre gynéco ne peut plus rien pour nous et nous oriente vers un centre de PMA, qui selon elle nous proposera des inséminations. Elle nous souhaite bon courage car les délais sont assez longs pour obtenir un rendez-vous. Effectivement rendez-vous 3 mois plus tard, on va prendre son mal en patience, et qui sait nous aurons peut être une bonne surprise en attendant et il ne sera pas nécessaire ..

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article