Journée extrêmement longue et éprouvante

Publié le par Stéphanie L

15 Mars 2013

Arrivée au CHR à 9h30, mais aucune salle d'écho dispo, il va falloir attendre.

10h enfin dispo, écho qui ne montre rien : utérus vide, pas de signe de GEU apparente mais il reste que la cinétique du taux d'HCG n'est pas du tout normal, il devrait être à ce jour à 6400. Ils ne veulent pas attendre les 1000 pour avoir une image, car le risque si on attend est de rompre une trompe si ça s'y trouve et de faire une hémorragie interne. Je demande des explications, s'il y a des solutions. Je dois voir tout ça avec mon médecin et peut être faire une hystéroscopie voir fertiloscopie pour passer des caméras et ainsi mieux voir l'intérieur que ce qui est visible à l'écho

11H : prise de sang. 7 tubes prélevés cette fois .. L'infirmière me demande si ça va, si c'est une FIV. J'explique que c'est la deuxième et là je m'effondre en larmes quand je lui dis que c'est la deuxième fois que j'ai le droit au methotrexate. Elle me demande si j'ai des trompes abîmées, non pas que je sache, ou alors je fume ? non plus .. Elle se rend compte qu'elle est maladroite et arrête vite ses questions.

Ensuite, on me dit de patienter jusque 13h30 pour avoir les résultats. On va donc à la cafétaria pour manger un petit quelque chose et patienter.

13h15 nous voilà de retour : taux à 625. Aucun regret ! m'annonce l'interne .. Mais il a encore augmenté ?! Oui mais toujours pas doublé, il ne faut pas s'entêter. Ca serait plus simple s'il était descendu. Comment être sûr qu'ils font ce qu'il faut ?

Je suis transférée en chirurgie ambulatoire pour la fameuse injection de methotrexate.

A 14h on me trouve une chambre.

L'injection ne se fera qu'à 14h45. Le service est débordé.

Ensuite 1h de repos avant de pouvoir partir. Tout va bien sortie à 15h45.

Je dois retourner faire des prises de sang mardi et vendredi pour s'assurer que le taux se met bien à descendre car sinon il faudra peut être une deuxième injection. Ensuite prise de sang une fois par semaine jusqu'à ce que le taux soit inférieur à 3.
La bonne nouvelle, car il y a une quand même : plus besoin d'attendre 6 mois, des études récentes ont été faites mais il suffit d'attendre la négativation de l'HCG. Le produit est évacué 72h après l'injection.

Prochain RDV avec le médecin PMA qui me suit : le 23 Avril pour faire un point

Publié dans pma, geu, fiv

Commenter cet article