Et l'adoption?!

Publié le par Stéphanie

Je me suis déjà interrogée à ce sujet, personnellement je ne me sens pas prête à partir dans tout ça. Mais j'ai tellement la rage envers ce temps qui passe et nos projets qui restent en suspens, que je ne veux pas rester à ne rien faire pour que ça ne change pas.

Malgré tout je ne nous vois pas sans enfant, nous sommes un couple et avons tant envie de devenir une famille, nous avons tant d'amour à donner.

J'ai donc fait des recherches sur l'adoption et là quelle surprise quand j'ai vu le délai rien que pour l'obtention de l'agrément (9 mois). Ni une ni deux, je dis à mon mari que je ne suis pas prête à envisager l'adoption mais que je pensais néanmoins qu'on devrait faire la demande d'agrément et ainsi on verra dans 9 mois où nous en sommes et verrons à ce moment là si on poursuit l'aventure ou non. Des amis qui ont adopté une polynésienne sont venus nous parler de tout ça. Ça m'effraye beaucoup, les RDV avec assistante sociale, psy qui oblige à faire le deuil du bébé biologique car j'en suis loin.. De plus, pourquoi tout couple qui enfante ne subit pas tout ça? La Pma n'est pas encore assez difficile, il faut qu'on repasse par des épreuves difficiles. On en connaît tous des gens qui ne devraient pas être parents, mais ils ne passent pas par tous ces tests.. On en a régulièrement le témoignage dans l'actualité.. Je trouve ça tellement injuste.

Mais je ne veux pas avoir de regret si les FIV ne fonctionnent pas, me dire que nous avons perdus 9 mois parce que nous n'avons pas voulu commencer les démarches auparavant.

Le courrier de demande de dossier a donc été envoyé ce jour au Conseil Général.

Publié dans adoption

Commenter cet article

Hélène 03/11/2013 21:14

9 mois...comme un signe..

Bounty Caramel 29/10/2013 14:34

C'est une décision murement pesée. Tu as les clés en main, et vous avez décidé de vous lancer. Du moins de faire un premier pas. Le temps de l'adoption est long, je pense que le projet se muri avec ce temps. C'est pas simple parait-il ce parcours. Je suis un peu comme toi. J'ai envie de lancer le processus, mon homme préfère faire les choses pas à pas, et ne pas cumuler les parcours en même temps. Après, personnellement, nous avions envisagé l'adoption pour agrandir la famille dans tous les cas, mais là aussi c'est une autre vision, un autre parcours, un autre cheminement dans la tête. Rien de comparable avec la démarche qui suivrait la pma.En revanche, on a une chance de notre côté, nous n'avons pas peur d'être jugés en tant que potentiels parents, car mine de rien nous sommes déjà jugés dans notre couple lui-même (la préfecture/état qui nous demande de prouver chaque année notre vie commune, nos impôts, nos paperasses... notre amour en somme... c'est idem pour l'adoption... et cela dure depuis 7 ans pour nous, alors on est pas à un jugement près et si l'adoption est notre choix, nous nous batterons (même si tout cela épuise), toi aussi, j'en suis certaine !). Alors, n'ai pas peur de prouver votre parentalité, c'est chiant, mais c'est comme ça, et de toute façon vous l'êtes déjà depuis si longtemps... Bises

isa 29/10/2013 09:07

juste je vous trouve très courageux!
des bisousssssssssssss

zelda 29/10/2013 07:15

Je suis comme toi, le parcours pour adopter me fait peur, et être jugée sur notre capacité à être parents me fout des frissons dans le dos... Pour autant, je le ferais si la pma ne nous permet pas d'être parents. Je le sais. Mais je sais aussi que j'aurais besoin de temps entre la fin d'un projet et le début d'un autre. (puis il me semble qu'il faut soit être marié depuis 2 ans, soit avoir 28 ans tous les 2, ce qui n'est de toute façon pas encore notre "cas").
Bises à toi.