Tatie pour la troisième fois

Publié le par Moietdamenature

Ca y est, je suis tatie pour la troisième fois depuis le 9 Octobre (quand je disais que j'avais du retard), et pas des moindres, c'est ma petite soeur qui a accouché. La chose qui n'aurait pas dû arriver avant que ce soit mon tour. Surtout que ma soeur c'est son premier homme, et ça fait même pas deux ans qu'ils sont ensemble. Ca a été super vite, mais Monsieur qui a notre âge voulait un troisième enfant (il avait déjà deux filles d'une précédente union) mais pas avec trop d'écart, à 35 ans c'est vieux pour avoir un enfant .. Brr, ça me glace encore le sang cette phrase. Et là c'est un petit gars, je peux vous assurer qu'il a sauté non explosé de joie ! Je comprend l'euphorie d'avoir enfin un gars mais quand même.. Il est surnommé "l'héritier". Pourtant pas besoin de perpétuer son nom il a un nom si courant en France. Et pour la petite anecdote, il a même nom que mon mari, les deux soeurs vont avoir le même nom marital, si c'est pas rigolo ça.

Bref, ça a été un moment redouté de craquage, mais finalement non.

J'étais morte d'inquiétude pour ma soeur. En effet, on l'a grillé aller à la mater alors qu'elle avait bien joué le coup de la photo du jour pour le pontage avant d'y partir. Mais mon mari n'avait pas de mes nouvelles et a voulu voir si j'étais bien au boulot et il l'a localisée en même temps ma soeur (vive la nouvelle technologie ou pas) par inadvertance et du coup on a su très vite (vers 9h) que c'était le grand jour. Ma mère m'a appelé 2h plus tard pour me dire qu'elle n'arrivait pas à la joindre et que ça devait être le jour J. Bref, tout le monde en attente de nouvelles. J'avais la réunion post-agrément l'après-midi, je guettais constamment mon téléphone. A 18h toujours rien, on s'impatiente. A 21h je ne tiens plus et envoie un petit SMS pour demander des nouvelles même si c'est en pleine nuit. Bébé étant en siège ça pouvait être problèmatique surtout qu'ils ont décidé de l'accoucher naturellement mais une équipe devait être avec elle si besoin d'intervenir rapidement. Elle est porteuse de la mutation de Leiden qui peut donner des problèmes de coagulation. Je me fais déjà des scénarios improbables et n'était pas très sereine tellement je trouvais le temps long. Je ne faisais que me dire que quelque chose ne devait pas aller, tellement c'était long. On finit par aller se coucher, j'emmène les 2 téléphones dans la chambre, chose que je ne fais jamais. A 3h l'appel tant attendu : Tout le monde va bien, ouf ! Hugo est bien arrivé à 23h41, il pèse 2kg670. Très surpris du poids, il était annoncé à 3kg200 et vu le gabarit des parents .. Le principal c'est que tout va bien pour tout le monde, je vais enfin pouvoir me rendormir et finir la nuit l'esprit tranquille. Nous sommes en congés dès le week-end et les verrons à ce moment.

Nous voilà partis pour une semaine en Bourgogne pour aller rencontrer ce petit bonhomme. Sur la route, je m'angoisse pour ma réaction en ouvrant la porte de la maternité, je ne veux pas craquer. La voiture est chargée à ras bord de cadeaux, on ne peut pas s'empêcher de le gâter malgré tout. Tout ce qu'on ne peut pas encore acheter pour nous, on le fait pour eux. Ca fait du bien d'aller voir tout ce qui se fait dans les boutiques. Ca donne vraiment envie qu'on y fasse bientôt des achats pour nous.

Nous sommes enfin arrivés à destination, et finalement juste de la joie dans mon esprit, plus d'angoisse pas de craquage. Je suis juste heureuse pour ma soeur et voir ce tout petit bonhomme. Tout s'est très bien passé, nous sommes restés une semaine là-bas, j'ai pu le prendre dans mes bras. J'ai une grande angoisse de prendre les tout-petits et refuse de les prendre avant leurs 6 mois. La première fois a été stressante et après c'était magique de l'avoir dans mes bras à plusieurs reprises, ça m'a totalement émue. Je suis guérie de ma peur de prendre les nouveaux-nés.

Il y a eu un seul bémol pendant notre séjour : nous étions à la maternité, du monde arrive donc on sort prendre l'air pour laisser la place. Je reviens chercher de l'argent pour me prendre une boisson au distributeur et là une des personnes me dit : "Ben alors, comment ça se fait que c'est la petite soeur qui a un bébé en premier". Je me suis sentie super mal à l'aise, je ne savais pas quoi dire, le trouble : j'esquive, je met dans l'embarras en lui disant bien haut qu'elle gaffe là, je l'envoie sur les roses en lui disant de quoi je me mèle. J'ai juste baissé la tête et ai replongé dans mon sac chercher ma monnaie et répondre un bref "c'est comme ça" et suis vite ressortie en m'arrangeant de ne pas la croiser quand elle quitte les lieux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nanouchka 01/11/2014 19:14

une belle rencontre remplie d'émotions, heureuse que tu aies pu transformer ce moment douloureux en guérison -
je n'évoquerai pas le tact de la personne au distributeur juste plus rien ne m'étonne
Je t'embrasse <3

Bounty Caramel 30/10/2014 21:01

Je t'admire beaucoup pour ta force... je ne suis pas convaincue que j'aurai eu la même.
Et je suis ravie que prendre dans les bras ton neveu ait été une guérison. Vraiment bravo à toi
Des bisous